Politique de soins palliatifs

La Maison Desjardins retient la définition des soins palliatifs de l’Organisation mondiale de la Santé :

Les soins palliatifs améliorent la qualité de vie des patients et des familles confrontés à une maladie avec pronostic réservé, en soulageant les douleurs et les symptômes, en apportant un soutien spirituel et psychologique depuis le moment où le diagnostic est posé jusqu’à la fin de la vie et au cours de la période de deuil.

Les soins palliatifs soulagent la douleur et les autres symptômes pénibles, soutiennent la vie et considèrent la mort comme un processus normal, ne visent ni à hâter ni à retarder la mort, intègrent les aspects psychologiques et spirituels des soins au patient, offrent un système d’assistance pour aider les patients à vivre aussi activement que possible jusqu’à leur décès, offrent un système d’accompagnement pour aider la famille à faire face pendant la maladie du patient et au cours de la période de deuil, ont recours à un travail d’équipe pour répondre aux besoins des patients et de leur famille en y incluant si nécessaire une assistance au deuil, améliorent la qualité de vie et peuvent également influer positivement sur le cours de la maladie, sont mis en oeuvre précocement au cours de la maladie, en conjonction avec d’autres thérapies visant à prolonger la vie, telles une chimiothérapie ou une radiothérapie, et comprennent les analyses nécessaires pour mieux comprendre et prendre en charge les complications cliniques pénibles.

Mission de la Maison Desjardins :

La Maison Desjardins offre des soins palliatifs aux personnes malades se retrouvant dans l’une des 3 situations suivantes :

– La fin de vie

Les soignants de la Maison Desjardins prodiguent des soins palliatifs de qualité aux résidents du KRTB ayant un diagnostic de maladie incurable, dont le pronostic est réservé (8 semaines ou moins) et qui en font la demande, peu importe la nature de la maladie ou la condition sociale, et ce, dans un environnement adapté à leurs besoins et ceux de leurs proches. Ces soins incluent la sédation palliative et l’aide médicale à mourir.

– Le répit

Lorsqu’un besoin de répit pour la famille ou les proches aidants est identifié par l’intervenant(e) social(e) ou l’infirmière et reconnu par les proches, la personne malade peut bénéficier d’un séjour à la Maison Desjardins afin d’offrir une période de repos ou un temps d’arrêt aux proches afin de prévenir leur épuisement.

– L’ajustement de symptômes

Lorsque la personne malade ressent présente des symptômes dont le contrôle est inadéquat, elle peut bénéficier d’un séjour à la Maison Desjardins afin d’évaluer et/ou de stabiliser ses symptômes. Par la suite, la personne retourne dans son milieu de vie habituel. Par sa mission clinique, la Maison Desjardins vise l’amélioration qualitative et organisationnelle des soins palliatifs pour la population de son territoire. Elle se veut le lieu d’une expertise professionnelle et d’un engagement bénévole. Elle vise l’amélioration de l’offre de services intégrés de soins palliatifs de fin de vie, en partenariat et en complémentarité avec les réseaux de santé et de services sociaux actuels.

Acteurs

Membres du personnel, bénévoles, personnes malades, proches, stagiaires, résidants en médecine, médecins, membres de la direction et administrateurs.

Principes

Conformément à l’article 2 de la Loi sur les soins de fin de vie, les principes directeurs suivants guident la prestation des soins de fin de vie :

  • Le respect de la personne en fin de vie et la reconnaissance de ses droits et libertés inspirent chacun des gestes posés à son égard.
  • La personne en fin de vie est, en tout temps, traitée avec compréhension, compassion, courtoisie et équité, dans le respect de son autonomie, de ses besoins et de sa sécurité.
  • Les membres de l’équipe de soins responsable de la personne en fin de vie établissent et maintiennent avec elle une communication ouverte et honnête.

Les principes de qualité de vie, de libre choix, de soutien aux proches et aux soignants, ainsi que celui du travail en interdisciplinarité sont des principes normatifs que la Maison fait siens.