Desjardins investit 250 000 $ dans le Centre de jour en soins palliatifs

Plusieurs représentants du Mouvement Desjardins étaient présents le 1er mars à la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB pour l’annonce d’une contribution de 250 000 $ au projet de Centre de jour. «Nous voulons faire une différence auprès des gens», a mentionné Vincent Gagnon, directeur principal à la vice-présidence Services aux membres et clients de la Grande région de l’Est chez Desjardins.

«Ce nouvel engagement de notre part (Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins) vise à promouvoir la nécessité de cet organisme sur notre territoire en plus de renforcir notre lien avec le milieu. Ce Centre de jour bénéficiera à tous ceux qui demeurent dans le KRTB et qui souhaitent obtenir un support à travers les étapes de leur maladie», a pour sa part indiqué Serge Ferrand, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup et coprésident de la campagne de financement en compagnie de Bernard Bélanger, président du conseil et chef de la direction chez Premier Tech, et Guy Bonneville, président de Lepage Millwork.

«Desjardins est partenaire avec nous depuis 10 ans, de la construction à aujourd’hui. Sa contribution nous permettra de consolider les sommes nécessaires pour la construction du Centre de jour, mais surtout d’unir la région du KRTB à travers un seul et même projet», a souligné Renée Giard, présidente du conseil d’administration de la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB.

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

L’objectif de la campagne de financement est de deux millions de dollars ce qui permettra la mise en place du Centre de jour spécialisé en soins palliatifs et de consolider les opérations de la Maison Desjardins pour les cinq prochaines années.

Le Centre de jour aura pour mission d’offrir des services adaptés aux besoins des personnes en phase palliative de leur maladie et vivant à domicile, dans le but d’améliorer leur qualité de vie en prévenant l’isolement et en offrant des soins au niveau de la gestion de la douleur et de l’ajustement des symptômes. Le Centre de jour offrira aussi du répit et du soutien psychosocial aux personnes malades ainsi qu’à leurs proches. On prévoit accueillir cinq personnes malades et leurs proches aidants deux jours par semaine.

En plus du montant de 250 000 $ offert par le Mouvement Desjardins, la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB a déjà reçu des appuis financiers pour son projet de Centre de jour, en l’occurrence 250 000 $ de la part de la Fondation Riou-Plourde et une aide financière de 250 000 $ du programme Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

L’objectif est de 2 M$ sur 5 ans pour cette deuxième campagne majeure, la première pour la construction de la Maison Desjardins au cout de 1,5 M$ ayant été réalisée il y a plus de 10 ans déjà. «Nous demandons aux familles du KRTB, qu’elles soient plus importantes ou de cœur, de s’impliquer pour les cinq prochaines années afin d’assurer la construction du centre de jour mais également le financement de son opération, 150 000 $ annuellement, et de celle de la Maison Desjardins, 450 000 $ par année», a indiqué la présidente de la Fondation.

CENTRE DE JOUR

La construction de l’annexe à la Maison Desjardins afin d’accueillir le Centre de jour représente un montant de 450 000 $. L’acquisition d’équipements adaptés et de l’ameublement est estimée à 150 000 $. L’offre de soins, de services et d’activités pour les personnes malades et leur famille est évaluée à 750 000 $ pour cinq ans. Le projet total du centre de jour s’élève donc à 1 350 000 $.

La première pelletée de terre devrait avoir lieu au mois d’aout prochain et le Centre de jour pourrait accueillir ses premières personnes au début de l’année 2020. De plus en lien avec la subvention du programme FARR, le projet doit être terminé avant le 31 décembre 2019.

LA MAISON DESJARDINS EN BREF

Environ 120 personnes sont admises chaque année à la Maison Desjardins.

Son équipe est composée de cinq médecins expérimentés en soins palliatifs.

On note également un personnel soignant composé d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, de préposées aux bénéficiaires, de bénévoles aux soins et en accompagnement spirituel, d’une technicienne en travail social et d’une coordonnatrice aux soins.

La Maison Desjardins est financée à 50 % par une subvention du ministère de la Santé et des Services sociaux et à 50 % par la Fondation.

Environ 175 bénévoles actifs pour 25 000 heures de bénévolat chaque année.

Une moyenne de 497 000 $ amassés annuellement au cours des trois dernières années dans la population.

Source : Info Dimanche